Procédés Alternatifs

J'ai le grand plaisir de faire partie d'un groupe de photographes passionnés de techniques alternatives et de procédés anciens '( les Pictos)

 

Picto Beneluxvise à développer les connaissances de ses membres en matière de

techniques photographiques nobles, sans oublier la photographie argentique.

Son but n’est pas de mener un combat d’arrière-garde en faveur de mouvements artistiques

ou de procédés anachroniques, mais de les revisiter pour mettre leurs indéniables qualités au

service d’une photographie résolument contemporaine et originale.

Pour cela, le groupe s’efforce de réunir ceux qui, intéressés par ces techniques, désirent partager

leur savoir, leurs recherches, et concrétiser leur enthousiasme autour de projets communs.

Ses activités comprennent des exposés théoriques et des démonstrations pratiques concernant

par exemple des techniques de conservation des émulsions argentiques, la cyanotypie, le

collodion humide, les encres grasses, et bien d’autres encore.

 

Les sténopés

Un appareil photographique à sténopé se présente sous la forme d’une boîte dont l’une des faces est percée d’un trou minuscule qui laisse entrer la lumière. Sur la surface opposée à cette ouverture vient se former l'image inversée de la réalité extérieure, que l'on peut capturer sur un support photosensible, tel que du papier photographique. Comme l'œil, le sténopé capture des images inversées du visible. Il est tres facile en les scannant d'en obtenir les positifs.

 

Du fait de la petite taille de l’orifice permettant à la lumière de pénétrer à l’intérieur de l’appareil, le temps nécessaire pour impressionner la surface photosensible est très long. Selon la taille de l’appareil et de l'ouverture, il peut se chiffrer en secondes ou en heures. Le trou minuscule du sténopé permet une très grande profondeur de champ (pratiquement infinie).

Source Wikipedia


Technique Van Dyke

Procédés alternatifs : Techniques basées sur la réduction des sels de fer par la lumière.

En français, on parlera de ῝tirage bistre῎ (LP Clerc), ou tirage sépia. Il faut noter que l'appellation ῝Brun Van Dyke῎ n'est apparue que bien plus tard, vers la fin des années 1930-début des années 1940. On ne connaît pas l'origine de cette appellation (certains pensent qu'elle fait référence à la palette de couleurs chaudes du peintre flamand Antoon Van Dyck..).